Romanceor

Aimer Ferré

A la question « Qu’est-ce qu’aimer Léo Ferré ? », j’ai laissé une modeste réponse sur le blog où Google m’a conduit lors de ma recherche des paroles de la chanson Le Mal.

« Si je dois à ma collectionnite aiguë des dépenses d’énergie considérables quant au classement, à la notation et à l’archivage, je lui dois aussi ma découverte de Ferré il y a deux ans. Depuis, j’ai eu l’occasion d’écouter parmi les plus beaux morceaux qui m’aient été donnés d’entendre, et la naïveté délibérée qui accompagne cette démarche est je crois profondément incompatible avec une étude sérieuse de l’œuvre ou de l’homme.

Me spécialiser me fait trop peur ; je préfère rester l’enfant ébahit devant la beauté des choses. Et la seule étude que je fais de Ferré est celle de l’émotion qui se dégage de mes écoutes… essayer de le comprendre, mais sans l’analyser : de le comprendre comme on intègre, comme on s’approprie une œuvre pour en faire grandir l’amour que l’on veut porter.

Je n’aime pas Ferré « comme ça », je l’aime parce qu’il m’aide à aimer, parce qu’il a su aimer et a pu le pleurer. »

Tags: ,



 
 
 


Répondre



voir aussi